Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne
Photographie du Président de la section
Le mot du président de section


Mélanie Lemée gendarme est décédée par la brutalité d'un repris de justice (Yacine E.?) sans permis qui l'a percutée. Il avait refusé d'obtempérer à plusieurs reprises.
Mélanie Lemée est ornaise d'origine (La Ferté Macé). Judoka de haut niveau Teddy Riner lui a rendu hommage. Après avoir été championne de France militaire et classée sur le podium en international militaire dans sa catégorie de poids. Cette année c'est le deuxième gendarme mort dans l'exercice de son devoir. Nos condoléances à la famille de la Ferté Macé dans une tristesse manifeste. Mme Gerbet, M. Collin, M. Grossemy impliqués dans le Judo et/ou sport des jeunes sont bouleversés et l'ont manifestés plus particulièrement. La cérémonie officielle se déroulera à Bordeaux selon le Colonel Jobert commandant du groupement de Gendamerie de l'Orne



La Phrase de la semaine Le dévouement politique est récompensé par la trahison et par l'oubli"Honoré de Balzac
Tout le monde sait que le port du masque collectif constitue un confinement individuel de masse. Distance, masques, gants et savon, solution hydroalcoolique constituent des éléments « barrières » majeurs post confinement qui s'imposent. Les autorités déconfinent de façon réglée.

»L'INSERM » a remercié le mécène, qui a fait, au nom de la SMLH61, un don à Mme le Professeur Isabelle Imbert de Marselle pour ses travaux de recherche sur l'ARN d'attaque qui combattrait l'ARN de surveillance de la qualité de la reproduction à l'identique du virus (ARN) pathogène.Pierre Petitbon

Quelques vues des comités de la section ...
Le mot du secrétaire de section

Sont décédés depuis le début du confinement pour des motifs autres que Covid 19 : M. Robert Boscher (obsèques le 13 mars, Argentan, reportages/souvenirs), le médecin Général Henri-Claude Guenoun (obsèques le 3 juin, Batilly, reportages/souvenirs), la Comtesse Hélène d'Andlau (obsèques le 20 juin, Rémalard, reportages/actualités).
Le Joaquim PUEYO membre de la SMLH61 a été élu maire d'Alençon, félicitations, devant Sophie Douvry croisée aux commémorations, que nous apprécions. Le Secrétaire Issa Maraut.

Actualité

Photographie de la dernière activité

Mme la comtesse Hélène d'Andlau nous a quitté à 101 ans . Ses obsèques se sont déroulées le samedi 20 juin à Rémalard en l'Eglise Saint Germain, les porte-drapeau étaient présents dont le notre M. Jean Chantepie. La famille les remercie. Une foule recueillie masquée pour la grande majorité a assisté à l'office. Le Président de Section et Mme Leblond Présidente du Comité du Perche ornais assistaient à la cérémonie. Mme Leblond a écrit, avec l'aide de Mme Laurence de Bonneval sa fille, ce bref rappel (une si longue et riche existence) étoffé, toutefois de la vie de Mme d'Andlau.

Hélène d'Andlau

Résistante et artiste, Hélène d'Andlau à Paris le 17 avril 1919, s'est éteinte le 16 juin 2020 à l'âge de 101 ans.


Trois générations de légionnaires
Son père, Jean d'Andlau, aimait la vie au château de Voré à Rémalard, parcourant les bois et chassant lapins et perdreaux, ce qui le changeait de sa carrière d'officier. Il avait été élève à Saint Cyr et c'est à la suite de la mort de son frère Antoine, tué à l'ennemi en 1915, qu'il a hérité de Voré. De fait, il a subi deux guerres, ayant été rappelé en 1940 au 2ème Bureau. Sa Croix de Guerre et sa Légion d'Honneur honorent sa famille d'autant plus que son épouse a également été décorée Chevalier de la Légion d'honneur pour avoir participé à la Résistance dans la région du Perche ornais alors que les Allemands occupaient leur maison.
La...



»» Lire la suite


Nombre de visites : 61055 © SMLH - 2016 à jour du 6/7/2020 W3C HTML5