Logo de la Société des Membres de la Légion d'Honneur Ruban de la Société des Membres de la Légion d'Honneur
Section de l'Orne
Photographie du Président de la section
Le mot du président de section

Les Phrases de la Semaine « Rendre la République chère aux citoyens, respectable aux étrangers, formidable aux ennemis, telles sont les obligations que nous avons contractées en acceptant la première magistrature.» BONAPARTE, 1er Consul 25 décembre 1799
Le drame du Parc de Pendjari a laissé trois morts sur le terrain dont le Guide Fiacre GEBDJI. Cedric de PIERREPONT et Alain BERTONCELLO ont donné leur vie en héros. Ils seront décorés de la Légion d'honneur, à titre posthume, dans la Cour des Invalides, félicitations aux forces amées. Nous marquons notre profond respect à ces deux commandos. La "France a perdu deux de ses fils et nous perdons deux frères" Général François LECOINTRE, CEMA."Honneur et Patrie".
Trois sauveteurs de la SNSM (Société Nationale de Sauvetage en Mer) ont péri en portant secours à un pêcheur inconscient lors de la tempête MIGUEL. L'Orne s'est sentie solidaire de la Vendée. Le Président a adressé un don, au nom de la SMLH61, aux Sables d'Olonne pour les familles des trois victimes : Yann CHAGNOLLEAU, un patron de pêche récemment retraité, Alain GUIBERT, marin professionnel, Dimitri MOULIC, mécanicien. Ils seront nommés Légionnaires à titre posthume. On rappelle que la SNSM, association française reconnue d'utilité publique, c'est 5200 interventions annuelles, secourant près de 8000 personnes, à partir de 218 stations. L'association est animée par des bénévoles risquant leur vie pour déplorer cependant,700 victimes annuelles de la mer, dont ces trois sauveteurs.Dr Pierre PETITBON

Quelques vues des comités de la section ...
Le mot du secrétaire de section

L"Assemblée générale de l'ANMONM61s'est déroulée à Putanges le 30 mars. Cérémonie au cordeau qui a permis au Président M. MAACHI de féliciter Mme ROULLEAUX DUGAGE récente Officier de l'OMM. La cérémonie qui s'est déroulée au Sénat est en "figures de Proue" comme celle de J. C. LENOIR
Le Bureau se réunit le 11 avril à Sées. Les participants seront nombreux Le Diplôme d'Honneurde la SMLH sera remis à M. Félix Franel. La cérémonie officielle aura lieu le 20 avril
Gilles Schneider

Actualité

Photographie de la dernière activité

Le concours national de la Résistance et de la Déportation est créé en 1961 par Lucien Paye, normalien, promotion 1927. Il est ministre de l'Éducation Nationale du Gouvernement de Michel Debré, Premier Ministre, sous la présidence du Général de Gaulle. Le concours est destiné aux élèves de 3ème des Lycées et Collèges privés ou publics. Cette initiative, qui lui revient, est aussi suggérée par les associations de résistants, déportés et d'anciens combattants : Confédération nationale des Combattants volontaires de la Résistance (CNCVR), et la Fédération nationale des déportés et internés résistants et patriotes (FNDIRP) et enfin le « Réseau du souvenir » du Révérend Père Riquet.

Le but est de retracer les parcours de la résistance, les héros fusillés, déportés, abattus, torturés et disparus sans laisser de trace ou enfin déportés morts en déportation ou revenus en état de détresse physique et morale. Le lien entre les générations doit être maintenu. Les élèves sont au contact des résistants ou de leurs descendants. Un bref rappel des destins est retracé devant des élèves et leurs parents attentifs et recueillis. Les noms de rue donnés à ces héros de la résistance deviennent une existence et un visage. L'ordonateur de la cérémonie (Le Lieutenant-Colonel Duprez, délégué général du Souvenir Français, qui a réalisé un sans faute) avec les archives départementales et l'Éducation Nationale permettent une projection qui redonnent vie à des noms en les reliant à des visages....



»» Lire la suite


Nombre de visites : 43440 © SMLH - 2016 à jour du 16/6/2019 W3C HTML5